Que faut-il savoir à propos de la domiciliation d’entreprise ?

Domiciliation d'entreprise

Toutes les entreprises devront posséder une adresse physique nommée aussi siège social et en faire la déclaration au centre de formalité. La domiciliation va ainsi attester de l’adresse juridique et fiscale de l’entreprise, mais elle ne doit pas être confondue avec le lieu d’exercice, qui est souvent différent. Cette adresse administrative liée à la domiciliation devra être visible sur chaque document de l’entreprise. Voici donc tout ce que vous devez connaitre sur ce sujet.

Qu’est-ce que la domiciliation d’entreprise ?

La domiciliation sert à attribuer à une entreprise une adresse postale à part celle où elle se place réellement, c’est pour mettre en place une image professionnelle et prestigieuse. C’est aussi une opportunité pour recevoir des clients dans une zone plus adaptée que celle des locaux de la société. Le principe de la domiciliation est réglementé par le décret N° 85-1280 daté du 5 juillet 1985. L’avantage principal de cette procédure est défini par le prestige de l’adresse, qui s’avère être très indispensable par exemple face à un organisme de finance. La domiciliation d’entreprise permettra donc un grand sérieux et une bonne pérennité. Sachez que l’offre commerciale de domiciliation ne sert pas à fournir uniquement une bonne adresse, mais offre parfois des services tels que la récupération de courrier, la location de bureau… C’est la raison qui dit qu’il est essentiel de prendre en compte l’éventail des prestations proposées. Surtout en ce qui concerne l’accompagnement ou les labels de qualité à prévaloir éventuellement. Concernant les jeunes entreprises, ou celles qui recherchent une flexibilité, une domiciliation peut limiter les tarifs fixes ou les transformer en tarifs variables. Si vous êtes entrepreneur, vous pouvez visiter le site www.domaparis.com pour plus d’informations. 

Où domicilier votre entreprise ?

Pour obtenir une immatriculation, toute entreprise doit posséder une domiciliation préalable. La domiciliation se fait chez le domicile professionnel. Chaque entrepreneur individuel peut domicilier à l’adresse une activité de l’habitation personnelle, dans ce cas le bail ou bien le règlement de copropriété ne vont pas s’y opposer. Pour une entreprise, la domiciliation doit se faire au domicile de son dirigeant et nom d’un associé. Vous pouvez aussi domicilier auprès d’une entreprise de domiciliation, dans ce cas, l’entrepreneur pourra utiliser ses services. Le contrat devra donc être mentionné préalablement au RCS du domicilié en stipulant l’immatriculation de la société domiciliataire. Vous pouvez aussi le faire dans les locaux d’une autre société. Par ailleurs, une pépinière peut vous aider dans votre quête. Son créateur peut choisir de rejoindre les locaux qui sont occupés en commun par de nombreuses entreprises afin de profiter des services mutualisés et des équipements. Il est également possible de domicilier dans un local appartenant à soi. Quand une société est propriétaire ou bien locataire d’un bon local, elle pourra y domicilier une activité juste en vérifiant qu’il n’y a pas de disposition opposée.

Comment choisir la meilleure domiciliation ?

La zone d’implantation d’une société est stratégique dans le cas où c’est l’adresse qui référencie vos clients et contacts et qu’elle impacte votre image et votre crédibilité. Sachez que vous pouvez aussi avoir des aides géographiques venant de l’État ou des collectivités pour répartir parfaitement la répartition des sociétés sur le territoire. Parfois, ces aides financières ne peuvent pas déterminer toutes seules l’hébergement de votre société. Le meilleur choix correspond en réalité à vos besoins. Par exemple, il n’est pas utile d’avoir une domiciliation dans les Champs-Élysées si vous avez une entreprise familiale débutante, alors que c’est bien nécessaire si vous possédez une assez grande structure ou que vous voulez viser le marché luxueux. Pour mieux comprendre, la domiciliation définit une obligation qui demande une réflexion, car à part le fait d’être une nécessité, elle peut considérablement jouer sur le prestige et l’image de votre entreprise.

Les avantages de cette pratique

Si un jeune entrepreneur ne peut pas avoir un moyen financier pour acheter ou louer des locaux commerciaux, ou ne demande pas d’en avoir. La domiciliation constitue alors un meilleur moyen pour minimiser les risques et les frais reliés à la création de sociétés, car l’entrepreneur peut se libérer d’un bail commercial engageant et contraignant des charges liées considérablement à l’usage du local. Mis à part cet aspect financier, une domiciliation peut attribuer une adresse bien concrète à la société. Elle s’avère être un atout à ne pas négliger si elle est située dans un quartier très prestigieux, ce qui développera et facilitera la crédibilité de la société. Sachez que domicilier la vôtre à une adresse plutôt prestigieuse peut assurer également une légitimité en fonction d’un secteur d’activité. Cette domiciliation va aussi permettre de protéger au maximum la vie de son représentant auprès du RCS. Effectivement, si un entrepreneur veut travailler de son propre domicile, les experts recommandent de ne pas donner une adresse personnelle pour être un siège social. Et cela afin de le protéger contre les attaques des clients qui sont mécontents ou aussi des intrusions, car cette adresse va figurer sur chaque document administratif émis ou relatif à la société. En plus, dans le cas où le représentant fait un changement d’adresse, le transfert de son siège social engendrera des tarifs considérables reliés à de procédures administratives très lourdes.

Comptabilité en ligne ; gain de temps et d’efforts
Comment se passe un contrat de franchise ?