Signature électronique PDF : guide en ligne

Signature électronique PDF

Le paraphe manuel au stylo n’est plus la seule option disponible pour authentifier un document. Un signataire peut en effet être identifié de manière fiable par un autre procédé, plus moderne.

Un processus technologique très sûr

Un paraphe électronique n’a pas une forme visuelle, il s’agit plutôt d’une série de caractères codés selon un procédé de cryptographie asymétrique. Ce n’est donc pas une signature manuelle numérisée : cette dernière n’a pas plus de valeur qu’une banale copie. Avec un logiciel de signature électronique, il est facile de parapher un document (en général enregistré en PDF) et d’en attester par ce biais l’authenticité. Grâce à cette signature électronique pdf, l’intégrité du document est garantie : personne ne peut le modifier après coup. Ce paraphe crypté est également irrévocable, son auteur n’a pas la possibilité de le désavouer. De plus, personne ne peut prétendre être le signataire s’il ne l’est pas ! La signature électronique permet donc de se prémunir contre les faussaires. En pratique, elle évite des déplacements et assure un gain de temps appréciable aux signataires, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels.

Les atouts de cette signature

Écologique, le paraphe électronique ne nécessite pas d’impression papier : un document numérique suffit, il sera stocké sans prendre de place ! La méthode est simple pour signer de cette manière. Il faut bien sûr lire le document à parapher, cliquer sur la mention « signer » puis choisir un certificat électronique qualifié. Si le dispositif se présente sous la forme d’une clé USB, celle-ci doit être insérée dans le port idoine. Il suffit alors de composer un code puis de valider. Le certificat numérique équivaut à une pièce d’identité propre au signataire, seule une autorité de certification peut le délivrer. Cette formalité exige que l’on se déplace dans les locaux de cette autorité afin de prouver son identité en présentant ses papiers. Dès lors, une identité numérique est attribuée à l’utilisateur. Cette preuve fera foi quand le signataire cliquera pour parapher un PDF.

Quelle valeur pour cette signature ?

Elle est juridiquement reconnue en France comme ayant la même authenticité que son équivalent manuel. Cette validation date de la loi n°2000-230 du 13 mars 2000. Dans le cadre de l’Union Européenne, ce procédé a eu une reconnaissance plus tardive. Le décret d’application du règlement eIDAS (qui entérine cette manière de signer) remonte au 1er juillet 2016. Le certificat électronique qui garantit l’identité du signataire doit répondre au plus haut niveau de sécurité : il doit donc être « qualifié » et pas seulement « simple ». Cette précaution renforce l’aspect protecteur de ce procédé de signature. Des documents à parapher peuvent ainsi être envoyés par mail, sans risque qu’ils soient signés et renvoyés par un imposteur. Il n’est donc pas non plus nécessaire d’affranchir des courriers « papier » pour obtenir une signature authentique et fiable.


L’importance des formations de la préventions de risques professionnels en entreprise
Pourquoi faire appel à un directeur financier externalisé ?